fbpx

Halki – Tragea – Naxos

Halki se trouve au centre de Naxos, à seulement 20 minutes en voiture de Chora, le port et la ville principale de l’ile. Le village est situé au cœur de Tragea, le triangle, aussi connu en grec ancien sous le nom de Drimalias, la forêt d’oliviers. Les oliviers de Tragea datent de la période vénitienne de Naxos, il y a plusieurs centaines d’années. Ils ont une grande force symbolique, non seulement de la Méditerranée mais aussi de l’héritage de l’île de Naxos. Rien d’étonnant que Katharina Bolesch et Alexander Reichardt aient adopté le poisson et l’olive comme motifs récurrents de leur travail.

Partout à Halki, on est entouré de célèbres églises byzantines et d’anciennes propriétés de marchands aux façades néoclassiques dont les murs bigarrés renforce l’impression d’Histoire et de sérénité. Ces beaux édifices témoignent de la longue histoire de Halki comme capitale et centre commercial de l’île, depuis l’époque byzantine et vénitienne jusqu’au milieu du XXe siècle. Le village fut quasiment abandonné après la Seconde Guerre mondiale et la guerre civile.

Aujourd’hui, fort de son passé de tradition et de culture cycladique, Halki connait une douce renaissance. On trouve à Halki la distillerie Vallindras, la plus ancienne de Naxos, gardienne de la tradition locale de production de kitron. On trouve autour de la distillerie et de la galerie Fish & Olive un petit réseau de boutiques, cafés et restaurants parmi lesquels l’inégalable Era, fabriquant de délicieuses confitures et la fameuse spécialité grecque de fruits confits, le « dessert à la cuillère ».
Le kafeneion du village est le cœur sympathique de la vie locale de Halki, un village de Naxos redevenu un centre d’artisanat traditionnel imprégné d’un passé cycladique millénaire.