A tous les amis de Fish & Olive

Le lundi 11 mai est le 20ème anniversaire de Fish & Olive à Halki, Naxos, Grèce.

Nous avions prévu plusieurs événements pour célébrer cette heureuse journée mais malheureusement, beaucoup de nos amis de l’étranger ne pouvaient pas nous rejoindre à cause des restrictions actuelles sur les voyages et les rassemblements. Nous devons tous prendre soin de nous et des autres en ces temps difficiles.

Nous avions également prévu de produire un livre illustrant les progrès de Fish & Olive depuis nos tout premiers jours jusqu’à maintenant, où Fish & Olive est devenu une marque connue à l’échelle mopndiale tout en conservant sa forte identité locale, d’ici, à Halki, Naxos. Le livre sera dédié à Mme Niki Goulandris qui était une grande amie et mécène de Fish & Olive et qui a officiellement inauguré notre galerie en 2006.

Compte tenu de la situation actuelle, nous avons décidé de publier le livre en 2021, mais d’ici là, pour célébrer notre 20ème anniversaire, nous publions cette belle affiche qui sera disponible en tant qu’objet de collection signé par Katharina et Alex et qui peut être commandée en ligne.

Nous tenons à remercier tous nos amis, ici en Grèce et ailleurs, ainsi que les collectionneurs du monde entier qui ont joué un si grand rôle dans notre réussite et notre développement.

Nous publions ci-dessous un article de l’auteur de voyages, Des Hannigan, qui a observé notre développement à Halki depuis ses tout débuts.

FISH & OLIVE

En découvrant Halki, un village sur l’île grecque de Naxos, mon âme de reporter toujours en quête d’authenticité ressentit un agréable frisson d’excitation. C’était il y a bien longtemps, un doux soir de printemps.

Sur la petite place du village, on entendait les hululements des tout jeunes hiboux petit-ducs qui nichaient dans les façades de marbre d’anciennes demeures vénitiennes à l’abandon. Aucune trace de structures touristiques, ici, on ne cherche pas à attirer l’attention. Et personne aux alentours. La fameuse distillerie Vallindras, qui perpétue le savoir-faire traditionnel de la production de kitron (liqueur de cédrat) à Halki, était fermée pour la nuit.

Au cœur de cette quiétude, un rai de lumière s’échappe de la porte ouverte d’une galerie, qui s’appelait à l’époque L’Olivier. C’était la vitrine de la céramiste Katharina Bolesch et de son mari, l’artiste Alexander Reichardt, dont les dessins de poissons et les créations de bijoux allaient bientôt fusionner avec le motif préféré de Katharina, l’olive, pour devenir Fish & Olive. Ce fut une rencontre déterminante pour moi, le début d’une longue relation avec Naxos, Halki, et le travail de ces deux artistes uniques par leur style né de la pureté des Cyclades, ancré dans une iconographie de la terre et de la mer, un véritable « art de la mer Égée ».

Au fil des ans, Katharina Bolesch et Alexander Reichardt ont gagné en sophistication et en style sans renoncer à la beauté spontanée de leur travail. Ils sont toujours installés à Halki, étroitement en lien avec la communauté locale et la vie du village. Katharina Bolesch est aussi grecque qu’une non-Grecque peut l’être. Elle a passé tous les étés de son enfance à Naxos, elle y réside maintenant depuis trente ans, en harmonie avec la vie et la culture de l’île. Alexander a aussi passé la majeure partie de sa vie au bord de la Méditerranée ; son père était un universitaire profondément imprégné par la littérature classique et la vie méditerranéenne. Sa longue expérience de la plongée sous-marine et son étroite association avec Cousteau Divers et Pierre-Yves Cousteau confèrent une beauté singulière à ses représentations du milieu marin.

Que Katharina et Alexander continuent à vivre et travailler à Haiki est le signe d’un engagement et d’un amour des lieux qui n’a jamais fléchi en dépit d’une réputation croissante à l’international. Au fil du temps, ils ont agrandi Fish and Olive par une galerie atelier à deux pas de leur boutique, toujours très fréquentée. Le tout forme un ensemble, longtemps en déshérence, où se trouve un ancien poste de garde dont la reconversion a permis de préserver une partie essentielle du patrimoine de Halki.
Le savoir-faire de Alexander et Katharina a atteint un niveau remarquable de raffinement. Leur univers marie le figuratif et l’impressionnisme, en particulier dans le design de Alexander ; alors que les œuvres de Katharina, restée fidèle aux techniques de poterie traditionnelles, deviennent à la fois délicates et puissantes.

Dès mon premier voyage à Halki, il y a bien des années, dans la douceur du crépuscule de la Tragea, cette plaine de Naxos au cœur des montagnes, j’ai su que Fish & Olive était destiné à une reconnaissance internationale. Ce tout petit village reste le plus bel écrin pour abriter l’œuvre de Fish and Olive, à la fois universelle et tellement cycladique. J’habite dans l’un des grands centres artistiques mondiaux, à Saint Ives dans l’ouest des Cornouailles, où des courants artistiques célèbres ont conduit à la création d’un musée de la Tate Gallery. Je suis écrivain, pas critique ou amateur d’art, mais je sais désormais comment l’art peut être à la fois beau et inspirant. Le travail de L’Olivier vit et respire au cœur de l’Égée, preuve que l’esprit du lieu est souvent source de créativité, d’autant plus s’il est porté par des artistes aussi exceptionnels que Katharina Bolesch et Alexander Reichardt.

Des Hannigan, écrivain voyageur et journaliste

EXPOSITIONS

Au-delà de la Grèce, le travail de Fish & Olive est désormais reconnu internationalement.
Les céramiques de Katharina ont été exposées à l’académie d’Athènes pendant les Jeux olympiques de 2004 et présentées aux Nations Unies à New York. En 2007, une grande exposition des œuvres de Katharina était organisée au Musée du Design d’Helsinki (Iittala & Arabia Design Centre).
Alexander travaille en étroite collaboration avec le Musée d’histoire naturelle Goulandris à Athènes. Les œuvres de Fish & Olive ont représenté la Grèce au Centre national des arts de Tokyo. On les retrouve également dans de nombreuses collections privées et chez des particuliers du monde entier.
Le travail de Fish & Olive a été exposé pour la première fois en Angleterre dans le cadre idéal du grand aquarium de Hull (The Deep) lorsque la ville a reçu le titre de « ville britannique de la Culture » en 2017. Alexander Reichardt est un plongeur sous-marin émérite, membre à vie de la Fondation Cousteau et ami proche de Pierre-Yves Cousteau qui était l’invité d’honneur de la cérémonie d’ouverture de l’exposition The Deep, où l’engagement de la Fondation Cousteau pour la conservation des fonds marins a été honoré.

1 réponse
  1. Buard Monique et Jean Louis
    Buard Monique et Jean Louis dit :

    Bonjour à vous deux nous aimerions vous commander ou réserver une affiche de votre 20 ème anniversaire mais nous ne savons pas comment faire ! Nous espérons venir à Naxos cet été et bien sûr passer vous voir !amicalement
    Monique et Jean Louis

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *